AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur The Unreal Life,
N'hésitez pas à venir faire un tour ici pour vous y retrouver.
Et ici pour vous aider à faire un choix parmi les contextes.
Règle pour les doubles-comptes
A partir du 16/09/2016, les demandes de doubles-comptes doivent se faire une fois
que vous avez lancé au moins UN TOPIC RP avec vos personnages précédents.
Des postes sont à pourvoir :

- 1 Animateur
- 1 Publiciste
- 4 chargés de contexte

Si vous êtes intéressés pour rejoindre le staff,
c'est par ici

Partagez|

we're going to built a house on a lake and i'll plant corn (bryan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Welcome to Hell
Bryan Faszler
A New WORLD


i may have fallen in love with the black cute guard
✘ Messages : 27
✘ Pseudo : el chaton
✘ Célébrité : Jonathan Whitesell
✘ Copyright : el chaton (ava)
✘ Date d'inscription : 20/09/2016
✘ Votre boulot : Garde.
✘ Statut : En couple, depuis trois ans déjà. J'suis très amoureux, et j'compte laisser personne se glisser entre nous.
✘ Orientation sexuelle : Homosexuel, pour le coup. Désolé mesdemoiselles, mais tout ce que j'aimerais chez vous, c'est vos petits copains.
✘ Camp : Arkadia.
✘ Clan : Je soutiens Charles Pike.
✘ Série/Film/Livre/Jeu Video : The 100 — Contexte 'A New World'.
✘ Doubles-comptes : Octavia Blake, la badass.

MessageSujet: we're going to built a house on a lake and i'll plant corn (bryan) Mar 20 Sep - 20:35


Bryan Faszler

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


Nom : Faszler.
Prénom : Bryan.
Âge : 17 ans et demi.
Situation familiale : En couple.
Orientation sexuelle : Homosexuel.
Caractère : Je suis facilement apeuré, surtout dans l'environnement dans lequel on vit. Je suis en revanche assez loyal, même s'il m'arrive régulièrement de faire les mauvais choix. Je suis aussi quelqu'un de passionné.
Série télé : The 100.
Avatar : Jonathan Whitesell.

Informations
Sur l'Arche, j'étais quelqu'un de plutôt discret, ce qui est assez paradoxale parce que je rigole tout le temps, et que j'ai un rire qui porte pas mal. Du coup, comme dit précédemment, j'ai un rire plutôt communicatif, et j'suis le genre de personne à donner le sourire à quelqu'un en deux temps trois mouvements. J'avoue que ça a un peu changé depuis notre arrivée sur Terre, mais il faut dire que tout le monde a un peu perdu le moral depuis tout ce qu'on a découvert, toutes les pertes qu'on a eu. J'éprouve aussi une grande admiration envers Charles Pike, puisqu'il m'a sauvé la vie.

Histoire

Je suis né et ai toujours grandi dans la Station Agro, sur l'Arche. Autant dire par conséquent que j'ai toujours été doué en herbologie, d'ailleurs, d'une certaine manière, ça m'a toujours passionné. Je m'imaginais déjà devenir fermier, m'occuper de nourrir les autres. Ça me plaisait énormément, et peut-être que je le regrette un peu, maintenant. En tout cas, j'ai eu une enfance plutôt heureuse, j'accompagnais souvent mes parents au travail lorsque je le pouvais, j'étais sérieux en classe, je n'ai jamais manqué de rien. Je me complaisais assez avec la vie que je menais : aucune envie d'aller sur Terre, pour le coup. Oh, bien sûr, j'y avais pensé. Mais ça ne m'avais jamais traversé l'esprit que j'aurais l'occasion de fouler le sol un jour, en réalité. Je savais qu'un jour, nous retournerions sur Terre, mais je n'aurais pas penser que ma génération y aurait droit. Par conséquent, j'ai grandi dans l'optique que l'Arche, ça serait tout ce que je connaîtrais jamais. Alors j'me suis bâti ma petite vie. Je me suis rapproché des gens, lorsque j'allais en cours, je me suis fais des amis, des relations qui étaient censés durer pour toujours. Ça me plaisait bien. C'était cool. J'étais heureux, comme ça.

Et puis j'avais Anastasia. Anastasia, c'était ma meilleure amie. Anastasia, c'était la personne qui me rendait le sourire en un instant. Elle avait ce don, ce don incroyable pour comprendre tout ce que je pensais et tout ce que je ressentais en un claquement de doigt. On s'était rencontrés lorsqu'on était tout petit, à une époque où un simple 'tu veux être mon ami ?' suffit à créer une véritable relation, fondée sur la confiance. En tout cas, ça avait suffit pour nous. Elle vivait pas trop loin de mon compartiment, et on était tout le temps fourré ensemble. J'me rappellerais toujours des nombreuses conneries qu'on avait pu faire. Des trucs débiles, des trucs bateaux. Des trucs que seul nous comprenions, des trucs qui n'étaient qu'à nous. On avait passé un temps pas possible devant les fenêtres de l'Arche, à rêver de l'immensité de l'espace, de la gravité, de fouler la lune comme avait pu le faire Neil Armstrong il y a tellement longtemps que la plupart des gens ont oubliés l'existence de cette homme. Elle et moi, on adorait l'histoire, mais aussi et surtout, on aimait l'astronomie. On aimait la signification des étoiles, on aimait les relier à l'aide de nos doigts, on aimait s'imaginer mille et une histoire sur le pourquoi du comment telle planète était placé ainsi, telle étoile brillait plus que telle autre. On vivait dans une bulle, un truc que seul nous pouvait comprendre en fait. Elle a été la première à comprendre que j'étais gay, j'ai été le premier à me rendre compte qu'elle en pinçait pour Nathan Miller. Ironie de la situation, c'est que c'est moi qui suis allé le voir en premier pour glaner des informations concernant ce qu'il pouvait bien ressentir pour Ana. Ironie de la situation, c'est qu'il m'a fallu approximativement deux jours, trois heures et seize minutes pour me rendre compte que ce cher Nathan me plaisait aussi pas mal. Ironie de la situation, c'est qu'au bout de deux mois, douze jours, quatorze heures et vingt-trois minutes, j'étais tombé amoureux de lui, malgré le fait qu'il sortait avec ma meilleure amie. Ironie de la situation, c'est qu'au bout de six mois, trois jours, cinq heures et deux minutes de relation avec elle, il a finit par m'embrasser, avant de la quitter, et de se mettre avec moi. Autant vous dire qu'Ana l'a très mal prit. Autant vous dire qu'avoir un baiser de Nate suffisait à me faire me fiche totalement de ce qu'elle pouvait ressentir.

Et puis... Et puis il y a eu une épidémie. De grippe, pour tout vous dire. Ça peut paraître bénin au possible, et je sais que ça l'était, il y a longtemps, avant que la Terre ne soit inhabitable. Je sais que c'était simple à soigner, et que quelque jours suffisaient à être guérit, à l'époque. Mais quand on vit dans l'espace, et qu'une bonne centaine de personnes se retrouvent atteint d'une grippe, alors qu'on a peu de médicaments, peu de médecins, et un oxygène limité, je peux vous garantir que ça équivaut à une maladie grave. J'étais malade à en crever, allongé en travers de mon lit, toussant comme si mes poumons allaient s'échapper de mon corps. Mes muscles étaient tout endoloris, et ça faisait déjà dix jours. Dix jours que j'étais malade, dix jours que Nate avait reçu l'interdiction formel de venir me voir (même si ça ne l'empêchait pas de le faire, soyons honnête), dix jours que je me sentais petit à petit dépérir. Et je pense qu'il le voyait. Je pense qu'il savait que j'étais pas assez fort pour me battre face à ça, je pense qu'il savait que j'abandonnerais si ça devenait trop dur, que je ne me battrais pas pour rester. Je pense qu'il le savait, et je pense que c'est pour ça qu'il a volé ces médicaments. Je pense que c'est pour ça qu'un jour, il a débarqué dans le compartiment, m'a forcé à avaler les pilules, avant que les gardes ne débarquent pour le menotter. Là, devant moi, mon petit copain était en train de se faire arrêter, pour avoir volé des médicaments pour que je m'en sorte. Et c'est la dernière fois que j'ai vu Nate, avant que le monde ne bascule. Si j'ai survécu à la grippe, grâce aux médicaments que m'avait apporté Nathan, j'ai néanmoins passé les mois suivants sans sourire. Ne plus le voir me faisait bien plus de mal que ce que j'avais pu imaginer. Ça faisait déjà un an et sept mois qu'on était ensemble, qu'on se voyait tous les jours, que je pouvais profiter de toutes les choses qui faisaient que j'étais amoureux de lui et pas d'un autre. J'me suis perdu de vue plusieurs fois, alors qu'il était enfermé. J'ai cru que j'allais pas y arriver, sincèrement. Et plus je voyais son anniversaire se rapprocher, plus j'angoissais. J'angoissais parce que j'étais pas certain qu'on le relâche, j'angoissais parce que j'avais peur qu'il se fasse expulser. J'angoissais parce que j'avais peur de garder l'image de lui, plaqué contre le mur de chez moi, des gardes lui disant ses droits.

Et si j'vous dis que ça n'a fais qu'empirer, vous me croyez ?

Un jour, c'est son père qui est venu me voir. C'est son père qui m'a annoncé que lui, ainsi que 99 autres jeunes, dont Ana, avaient été envoyés sur Terre. La Terre, cet endroit pourtant invivable, toxique. Cet endroit où nous étions certains de mourir, à peine avions-nous posé un pied au sol. Il m'a expliqué que Nate était encore en vie, qu'il portait un bracelet indiquant ses signes vitaux, et qu'ils étaient stables, qu'il allait bien. Il m'a raconté que ça allait aller, qu'on allait le rejoindre. Et moi, moi j'ai pleuré, dès qu'il a quitté la pièce. J'ai pleuré parce que je savais que c'était invivable, c'était impossible qu'il reste en vie, la toxine était en train de s'installer en lui, et bientôt, bientôt mon petit ami serait mort. J'ai pleuré parce que je venais de perdre espoir. À peine quelques heures plus tard, en errant vaguement dans les couloirs de l'Arche, j'ai à nouveau croisé son père. On n'a pas échangé un mot, un regard a suffit à ce que je comprenne que Nate n'était plus. Alors j'ai attendu. J'ai attendu que la mort vienne, à son tour, me prendre. J'espérais que ça serait bientôt, que je n'aurai pas à attendre.

Si j'étais déjà à bout en apprenant la perte de Nathan, le sacrifice de mes parents n'a fait que me faire culpabiliser un peu plus. Mes parents ont fait partie des 320 personnes ayant décidés de se sacrifier pour que d'autres puissent vivre. J'pense pas avoir besoin de vous dire combien j'étais mal, à ce moment-là. J'ai passé quelques jours à passer mes journées devant la porte nous séparant de la section 17, incapable de me résoudre à l'idée que je n'avais plus personne. Encore une fois, c'est le père de Nathan qui m'a sorti de ma transe. J'me souviens pas réellement de ce qu'il s'est passé, pour être honnête. J'me rappelle d'un choc intense, puis j'me souviens de Charles Pike me sortant du vaisseau dans lequel on m'avait installé. J'me souviens de tout ce qu'il a fait pour nous à partir de ce moment là. Et j'peux pas m'empêcher de l'admirer. J'peux pas m'empêcher de le soutenir, même depuis qu'on a rejoint Arkadia. À mes yeux, mon chef, c'est lui, et ça changera pas. Il a raison, au sujet des Grounders. Ils ont essayés de nous tuer, non ? Alors, on se vengera. On deviendra plus fort, on résistera, et on gagnera. D'ailleurs, j'dois reconnaître ne pas comprendre comment Octavia Blake, dont j'ai découvert l'existence il y a peu, peut être en couple avec l'un d'eux. À mes yeux, ça équivaut à une trahison, chose que Nate ne comprend pas, je le sais.

Nate. Nate qui est encore en vie, malgré tout ce que j'ai pu penser. Nate qui a fêté son dix-huitième anniversaire, Nate avec qui je partage un compartiment désormais. Ai-je réellement besoin de vous préciser combien je suis heureux ? Bon, je reconnais que le fait qu'Anastasia traîne dans les parages me met passablement mal à l'aise. Mais j'ai retrouvé mon copain, alors que je pensais ne plus jamais le revoir, j'habite avec lui, je m'occupe de la sécurité de notre camp, et j'ai enfin l'impression d'être utile.

acidbrain




So, baby, pull me closer in the back seat of your Rover that I know you can't afford. bite that tattoo on your shoulder. ◊


Dernière édition par Bryan Faszler le Ven 23 Sep - 0:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Veronica Mars
When the STARS Fall
ADMIN



✘ Messages : 453
✘ Pseudo : Boutchou
✘ Célébrité : Kristen Bell
✘ Copyright : Gif : Twitter | Ava : Le Doc
✘ Date d'inscription : 18/07/2016
✘ Age : 31
✘ Votre boulot : Agent du FBI
✘ Votre quartier : Neptune High - Victoria Hall
✘ Statut : C'est compliqué
✘ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Créature : Humaine
✘ Série/Film/Livre/Jeu Video : Veronica Mars
✘ Doubles-comptes : Olivia Orsini - Welcome to New York
Emily Fields - When the Stars Fall
Anita Blake - When the Stars Fall
Salomé Miller - The Descendants
Prudence Halliwell - The Descendants
Aiden McCain - The Descendants
Neuri Pratt - Put Your Mask
Sienna Hawkins - Put Your Mask
Khaleesi Prescott - Put Your Mask
Nola Mason - Scream, Run, Die
Valentine de Fleury - Paris, ma Belle


✘ Carnet de bord
✘ Liens:
✘ Topics:
✘ Jeu: Open
MessageSujet: Re: we're going to built a house on a lake and i'll plant corn (bryan) Mar 20 Sep - 20:40

Le petit copain du beau gosse j'imagine ??? aplause

Bon courage pour ta nouvelle fiche miss


- You're my lovers -
Ma couleur est thistle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Bryan Faszler
A New WORLD


i may have fallen in love with the black cute guard
✘ Messages : 27
✘ Pseudo : el chaton
✘ Célébrité : Jonathan Whitesell
✘ Copyright : el chaton (ava)
✘ Date d'inscription : 20/09/2016
✘ Votre boulot : Garde.
✘ Statut : En couple, depuis trois ans déjà. J'suis très amoureux, et j'compte laisser personne se glisser entre nous.
✘ Orientation sexuelle : Homosexuel, pour le coup. Désolé mesdemoiselles, mais tout ce que j'aimerais chez vous, c'est vos petits copains.
✘ Camp : Arkadia.
✘ Clan : Je soutiens Charles Pike.
✘ Série/Film/Livre/Jeu Video : The 100 — Contexte 'A New World'.
✘ Doubles-comptes : Octavia Blake, la badass.

MessageSujet: Re: we're going to built a house on a lake and i'll plant corn (bryan) Mar 20 Sep - 20:42

T'as tout compris ma belle ! ange
Merci beaucoup, celle là devrait aller vite ahah. siffle




So, baby, pull me closer in the back seat of your Rover that I know you can't afford. bite that tattoo on your shoulder. ◊
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Nathan Miller
A New WORLD



✘ Messages : 42
✘ Pseudo : Cacahuète
✘ Célébrité : Jarod Joseph
✘ Copyright : Avatar de El Chaton ♥, sign de amaaranth + citation sign' de Maxime Chattam
✘ Date d'inscription : 20/09/2016
✘ Votre boulot : Soldat du camp Arkadia
✘ Statut : Déjà pris, navré (ou pas !) pour vous !
✘ Orientation sexuelle : Homo
✘ Doubles-comptes : Clarke Griffin - A New World (Perso de la série "The 100")


✘ Carnet de bord
✘ Liens:
✘ Topics:
✘ Jeu: Open
MessageSujet: Re: we're going to built a house on a lake and i'll plant corn (bryan) Mar 20 Sep - 22:15

Et oui, il est à moi !

*Marque son prénom sur le front de Bryan*

Bon, sur ce... Je retourne à mon annexe (bah ouais, faut que je la finisse, la gueuse XD) t'vas finir ta fiche avant moi, du coup, j'pense :P

Bon courage pour ta fiche ! calin2


Ses baisers sont la promesse d’une religion dont le paradis est aux portes de nos lèvres. Et j’ai envie d’y croire. Pas mal pour un athée, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Bryan Faszler
A New WORLD


i may have fallen in love with the black cute guard
✘ Messages : 27
✘ Pseudo : el chaton
✘ Célébrité : Jonathan Whitesell
✘ Copyright : el chaton (ava)
✘ Date d'inscription : 20/09/2016
✘ Votre boulot : Garde.
✘ Statut : En couple, depuis trois ans déjà. J'suis très amoureux, et j'compte laisser personne se glisser entre nous.
✘ Orientation sexuelle : Homosexuel, pour le coup. Désolé mesdemoiselles, mais tout ce que j'aimerais chez vous, c'est vos petits copains.
✘ Camp : Arkadia.
✘ Clan : Je soutiens Charles Pike.
✘ Série/Film/Livre/Jeu Video : The 100 — Contexte 'A New World'.
✘ Doubles-comptes : Octavia Blake, la badass.

MessageSujet: Re: we're going to built a house on a lake and i'll plant corn (bryan) Ven 23 Sep - 0:33

T'as bien raison de noter ton nom sur mon front, va. J'vais peut-être faire la même chose avec toi, tiens.

EDIT : Ma fiche est terminée ! ange




So, baby, pull me closer in the back seat of your Rover that I know you can't afford. bite that tattoo on your shoulder. ◊
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Veronica Mars
When the STARS Fall
ADMIN



✘ Messages : 453
✘ Pseudo : Boutchou
✘ Célébrité : Kristen Bell
✘ Copyright : Gif : Twitter | Ava : Le Doc
✘ Date d'inscription : 18/07/2016
✘ Age : 31
✘ Votre boulot : Agent du FBI
✘ Votre quartier : Neptune High - Victoria Hall
✘ Statut : C'est compliqué
✘ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
✘ Créature : Humaine
✘ Série/Film/Livre/Jeu Video : Veronica Mars
✘ Doubles-comptes : Olivia Orsini - Welcome to New York
Emily Fields - When the Stars Fall
Anita Blake - When the Stars Fall
Salomé Miller - The Descendants
Prudence Halliwell - The Descendants
Aiden McCain - The Descendants
Neuri Pratt - Put Your Mask
Sienna Hawkins - Put Your Mask
Khaleesi Prescott - Put Your Mask
Nola Mason - Scream, Run, Die
Valentine de Fleury - Paris, ma Belle


✘ Carnet de bord
✘ Liens:
✘ Topics:
✘ Jeu: Open
MessageSujet: Re: we're going to built a house on a lake and i'll plant corn (bryan) Ven 23 Sep - 8:43

Je ne connais pas la série mais je pense pouvoir te faire confiance quant à l'histoire bulles

Je te valide avec grand plaisir et te souhaite de t'amuser avec ce nouveau compte calin6


- You're my lovers -
Ma couleur est thistle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Nathan Miller
A New WORLD



✘ Messages : 42
✘ Pseudo : Cacahuète
✘ Célébrité : Jarod Joseph
✘ Copyright : Avatar de El Chaton ♥, sign de amaaranth + citation sign' de Maxime Chattam
✘ Date d'inscription : 20/09/2016
✘ Votre boulot : Soldat du camp Arkadia
✘ Statut : Déjà pris, navré (ou pas !) pour vous !
✘ Orientation sexuelle : Homo
✘ Doubles-comptes : Clarke Griffin - A New World (Perso de la série "The 100")


✘ Carnet de bord
✘ Liens:
✘ Topics:
✘ Jeu: Open
MessageSujet: Re: we're going to built a house on a lake and i'll plant corn (bryan) Ven 23 Sep - 10:50

Il a trop la classe, Bryan On va faire plein de jaloux, par notre badassitude


Ses baisers sont la promesse d’une religion dont le paradis est aux portes de nos lèvres. Et j’ai envie d’y croire. Pas mal pour un athée, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Welcome to Hell
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: we're going to built a house on a lake and i'll plant corn (bryan)

Revenir en haut Aller en bas

we're going to built a house on a lake and i'll plant corn (bryan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Unreal Life :: 
Forums Dérivés
 :: 
A New World
 :: 
Gestion personnages
 :: 
Présentations
 :: 
Présentations validées
-